Le magazine pratique Piscine, Spa, Bien-être, Outdoor

IDÉES DÉCO

Un tableau dans le paysage

Par : Karine Quédreux | 24/02/2016
Quand le paysagiste rencontre le piscinier, l’intégration de la piscine dans l’environnement n’en est que meilleure. À l’heure du vivre dedans/dehors, l’espace extérieur se module telle une mosaïque de plaisirs aux frontières savamment orchestrées.
Un tableau dans le paysage

Bel exemple d’une réalisation comprenant la piscine et son jardin pensés en même temps et conçus de concert, fruit du travail d’un piscinier-paysagiste.

Réalisation : Vert Turquoise (20) - concept Leader Pool



À chaque piscine, l’évidence d’un positionnement

Une piscine n’est magnifique que si elle est en lien complet avec la maison et s’intègre parfaitement dans le jardin. C’est le cas pour cette réalisation contemporaine édifiée de concert avec un architecte. L’enjeu : la positionner dans la ligne de mire de la façade vitrée et absorber le dénivelé de 1,50 m entre la maison et le terrain par un jeu de cascade de paliers végétalisés où il fait bon vivre.

Un tableau dans le paysage


Une ambiance zen et graphique.

Si d’évidence les sols sont contigus entre le dedans et le dehors, la descente vers la piscine se fait en douceur par différents emmarchements asymétriques. À l’aplomb de la façade vitrée, un premier niveau de jardin ravit la perspective. Surplombant la piscine, le second palier s’habille d’une rangée de buis dont la taille en rectangles masque graphiquement le dénivelé de terrain. Dans sa continuité, la passerelle en bois fait le lien entre les deux terrasses latérales. Animée d’une lame d’eau, elle abrite dans son coffrage le local technique et le volet roulant.

Un tableau dans le paysage


Une sobriété revendiquée.

La lecture du jardin se fait sur trois niveaux : un premier au plus proche de la maison, un deuxième au niveau de la piscine avec de petites plages en bois délimitées par des carrés de buis et d’oliviers, et un troisième qui intègre le paysage environnant pour prolonger la perspective. Côté matériaux, l’unité est au minéral dans une dominante de gris neutres (pierre naturelle, grès cérame, bois, béton). Côté végétation, le parti pris vert des persistants associés à des feuillages grisés, à des graminées et à des vivaces en ponctuation privilégie une approche graphique pour un minimum d’entretien à l’année.

Un tableau dans le paysage

Architecte paysagiste : Sandrine Ligonnet-Roger (69) - Idesia Outdoor
Architecte : Rémi Fourmaux (69)




À chacun son lot !

Certains pisciniers vous disent sans ambages que leur rôle se limite à la piscine et qu’ils recherchent volontiers les partenariats avec des paysagistes. Une association de compétences qui se justifie souvent pour signer un projet gagnant !

Un tableau dans le paysage

Piscine de 10 m × 4 m avec volet intégré VIST®, électrolyseur, pompe à chaleur.

Un esprit balinais. La symétrie recherchée entre la maison et l’espace paysager joue sur une esthétique contemporaine aux accents zen. Les matériaux se font écho dans leur minéralité à dominante grise et dans la géométrie de leur calepinage. C’est le cas pour le bardage bois et le dallage en pierre naturelle rythmé de rivières de galets. Même jeu avec la végétation où l’alignement graphique des buis s’adoucit dans la proximité d’espèces tropicales qui se reflètent dans le bleu opalescent de la piscine équipée d’un liner gris. La couleur s’invite en ponctuation pour dynamiser l’espace.

Un tableau dans le paysage

Un tableau dans le paysage

Piscinier : Caron Piscines (44)
Paysagiste : Burban Paysage (56)



Au long des dunes

La configuration du terrain n’offre parfois pas d’autre choix que de faire intervenir un paysagiste. Dans les Landes, près d’Hossegor, cette maison est tributaire d’une dune de sable au fond du jardin. Un tableau peu évident pour intégrer une piscine et un spa dans la perspective de l’espace paysager. Son aménagement devient là une affaire de spécialistes !

Un tableau dans le paysage


L’espace paysager se greffe au niveau de la terrasse en carrelage de la maison. Son parti pris minéral fait la part belle au bois de cumaru pour les terrasses, à la pierre reconstituée et au schiste noir pour l’habillage en tête du muret et de la margelle de la piscine semi-encastrée. Pour la cohérence esthétique, les matériaux se font écho de bas en haut. Côté végétation, l’espace est fermé par une barrière végétale de chênes lièges déjà existants sur le terrain. Pour le reste, place à un esprit méditerranéen avec des espèces persistantes nécessitant peu d’eau et peu d’entretien : giroflées, grevillea, agapanthes, graminées, phormium, lavandes, cistes, pittosporum, dracaena cordyline, cyprès…

Un tableau dans le paysage

Paysagiste : Patrice Boucher - SARL Hoplia (40)
Piscinier : Eden Pool / Spas Center (40) - réseau Piscines de France
Spa HotSpring avec cinq postes de massage, 1 place allongée, 4 assises




Comme un poisson dans l'eau

Vu sous l’angle d’un paysagiste intégré à un réseau de pisciniers, l’aménagement se pense dans sa globalité. Et quand l’ouvrage bouscule les codes, il laisse place à l’inédit.

Un tableau dans le paysage


La conception en amont d’une piscine vise à sa parfaite intégration dans l’environnement de la maison et du paysage. Plusieurs facteurs y participent : l’écoute des clients, la situation géographique de la maison… Cette implantation en est la parfaite illustration. Oscillant entre une vraie piscine et un bassin écologique, elle est la résultante d’un compromis entre les envies contradictoires d’un couple ! Positionnée sur une colline, la maison profite d’une vue imprenable sur la plaine de Forez dans la Loire, de quoi donner du sens à l’orientation de la piscine. L’aménagement suit en douceur le dénivelé du terrain avec une succession de terrasses et d’escaliers intermédiaires, qui conduisent du solarium jusqu’à la plage de la piscine. Pour donner tout son sens au cheminement de l’eau, partie prenante de cet environnement naturel, une cascade jaillit d’une fontaine de pierre dès les hauteurs de la terrasse.

Au vert luxuriant du paysage s’oppose une végétation minimaliste prise dans une structure sèche, faite d’enrochement naturel, de traverses de chêne et de gabions. À la rigueur contemporaine de la piscine s’opposent les contours indéfinis d’un bassin. Celui-ci, tout en rondeur, est constitué de galets de la Loire, de laitues d’eau et de nénuphars et est animé par la présence des poissons rouges. Son encadrement asymétrique fait de margelles en ipé et de pierres naturelles de Croatie souligne le contraste avec modernité.

Un tableau dans le paysage

Gestion de l’espace paysager et réalisation de la piscine : Peguet Piscines et Jardins (42) - réseau L’esprit piscine.




Piscine so chic dans l'Indre

Il ne manquait que la piscine pour compléter le dispositif de réception du château d’Allogny. Autrefois à l’abandon, cette belle demeure du XVIIe siècle a été reconvertie en lieu de villégiature pour séminaires et autres événements. Restauré par tranches successives, le domaine aspire au bien-être dans l’authenticité. Un mot d’ordre dans lequel se sont retrouvés l’architecte paysagiste et le piscinier !

Un tableau dans le paysage


Au cœur du Val de Loire, le patrimoine architectural de l’Indre met à l’honneur le matériau noble qu’est la pierre. Positionné sur l’ancien hangar à vaches du château qui jouit d’une exposition plein sud, l’espace piscine est ceinturé d’un mur de pierres apparentes qui a été reconstruit dans les règles de l’art. Faisant écran au vent du nord, il permet aussi d’éviter toute nuisance, aussi bien sonore que visuelle. En harmonie, les matériaux choisis épousent la même tonalité minérale comme on le voit avec la couverture de sécurité Coverseal dont la piscine est équipée. En point d’orgue, la pierre de travertin couvre margelles et plages jusqu’à la terrasse du pool-house. Pour casser le rythme, le solarium accueille une terrasse en ipé. La végétation quant à elle se reflète dans l’eau de la piscine, équipée pour la circonstance d’un liner gris.

Pour prolonger la vue dans la perspective de la vallée, le pré voisin a été décaissé. Positionné dans cet axe, le débordement s’ouvre de 3,50 m sur les 5 m de largeur de la piscine. Équipé d’un caniveau, il est aménagé avec des galets pour la note minérale. La nature environnante fait la part belle à un gazon planté d’essences persistantes. Cyprès, gauras, oliviers, eucalyptus, etc. ne nécessitent aucun entretien particulier et restent verts toute l’année.

Un tableau dans le paysage

Architecte paysagiste : Philippe Lonati (36)
Piscinier : Woestelandt Piscines (18-45) - réseau Euro Piscine Services

DÉCOUVREZ AUSSI...

©2016 Côté PISCINE | Tous droits réservés